Logotipo HC Fertility
Abrir menú Cerrar menú
Ilustración HC Fertility

On vous appelle?

Botón Newsletter

18 July, 2017

Les causes d’infertilité chez l’homme

Barre de séparation

Cette scène se répète dans la majorité des cliniques spécialisées dans la fertilité…

De plus en plus d’hommes se rendent avec leur partenaire dans des centres de reproduction assistée pour savoir si le problème provient de l’homme ou de la femme. « Nous voyons de plus en plus de cas où le facteur est masculin, de la même manière que les causes d’infertilité chez l’homme augmentent et sont quasiment toutes associées à la qualité du sperme », explique le Dr. Juan Manuel Marín García, gynécologue à HC Fertility – Le centre de fertilité à Marbella –.

 

Nous n’arrivons pas à avoir un bébé. Á qui est-ce la faute?

Comme nous l’avons cité dans notre article précédent, bien que traditionnellement les problèmes de fertilité sont associés à la femme, la réalité est bien différente, et le pourcentage d’infertilité touche autant les femmes que les hommes. Dans 55% des cas, se sont des facteurs féminins qui sont mis en cause et pour le reste ils sont dus au facteur masculin. Cependant, il est fréquent qu’on rencontre les deux à la fois. « Cela peut être la combinaison entre un facteur masculin bénin comme la difficulté des spermatozoïdes à se déplacer et l’âge avancée d’une femme. Le résultat est un couple de faible fertilité, dit subfertile », ajoute le Dr. Marín.

 

Etudier la fertilité masculine

Si dans votre couple vous savez déjà que la cause ne provient pas de la femme, il faut alors étudier la fertilité chez l’homme. L’infertilité de l’homme se manifeste normalement par un problème physique, soit par une déficience dans le fonctionnement des testicules, ou soit par des problèmes anatomiques ou urologiques d’autre type. Quand elle est dûe à une altération de premier type, celle-ci peut provoquer une baisse des spermatozoïdes différente à la normale, une production de spermatozoïdes avec des altérations fonctionnelles (comme une baisse de la mobilité spermatique, par exemple) ou bien, même, une absence totale de ceux-ci.

De plus, pour un pourcentage des hommes, il peut exister des problèmes psychologiques qui empêchent ou rendent difficile d’avoir une relation sexuelle correcte (exemple : les problèmes d’érection).

 

Traiter l’infertilité masculine. Comment?

Il existe deux alternatives: Des Médicaments pour l’infertilité ou des Techniques de reproduction assistée.

The only condition which can be treated with medication is a condition known as secondary hypogonadism, which occurs when the hypothalamus or the pituitary gland do not function correctly, the resulting hormonal changes affect the normal production of testosterone and sperm. Men with this condition produce little or no sperm, only 2% of infertile men are infertile for this reason. In all other cases assisted reproduction techniques are required.

« Il y a des hommes dont les spermatozoïdes n’ont pas de motilité suffisante et d’autres qui ne sont pas capables d’éjaculer, qui ont cependant des spermatozoïdes mais dans les testicules », commente le Dr. Marín. Dans ces cas-là, nous utilisons depuis des années à HC Fertility la technique ICSI (Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes), qui en combinaison avec la fécondation in vitro, rendant « pratiquement impossible » qu’un homme ne puisse devenir un père biologique, selon les explications directes du « père » de cette technique, le Dr. Devroey. Alors, l’ICSI n’est rien que cela, une sélection de spermatozoïdes les plus viables et son insertion individuelle (à travers une pipette) dans l’ovocyte.

 

Commentaires et recommandation de HC Fertility:

Si vous avez souffert des « oreillons » dans votre enfance, informez-en à votre médecin. La parotidite est une maladie virale contagieuse qui touche les glandes parotides ou salivaires. En général, nous en sommes immunisés à vie après l’avoir contracté, et peut être prévenue par l’administration d’un vaccin triple viral. La parotidite peut affecter d’autres glandes du corps, le système nerveux central et les testicules. Les complications les plus fréquentes sont la méningite et l’inflammation testiculaire qui peuvent engendrer l’infertilité.

Être fort émotionnellement est un facteur important pour que les traitements de reproduction assistée réussissent. Votre couple et vous devez affronter ce processus avec courage et positivité. Il a été prouvé que les chances de réussite vis-à-vis de ces traitements sont plus élevées chez les couples en bonne santé mentale, considère le Dr. Marín, de HC Fertility – Le centre de la Fertilité à Marbella – .

Dr. Juan Manuel Marín

Spécialiste en reproduction humaine et en d’andrologie à HC Fertility.

Icône Flecha Volver

Retour au blog

Autres nouvelles

Barre de séparation

Ce site Web veut vous offrir une expérience de navigation unique et personnalisée. Et c'est pourquoi nous utilisons des cookies.